Glory Reiki
Glory Reiki

L'histoire du Reiki

L'histoire du Reiki a commencé il y a près d'une centaine d'années au Japon, grâce à Mikao Usui, né le 15 août 1865. C'était un personnage, hors du commun à différents point de vue, que la Vie a préparer pour réaliser une mission extrêmement importante.

 

Il est né dans une famille de samouraïs, et mêmes s'ils étaient déjà interdits à l'époque, une tradition de plusieurs centaines d'années ne s'oublie pas du jour au lendemain. Probablement grâce à cela, dès sa prime jeunesse, il a commencé à s'intéresser à l'utilisation des énergies d'une façon générale et à la spiritualité que cela pouvait impliquer.

 

Vers l'âge de 8 ans, il commence à pratiquer le Kiko (version japonaise du Qi Gong). Au bout de 2 ou 3 ans, il acquiert des capacités énergétiques surprenantes et il peut déjà traiter d'autres personnes avec cette énergie. Mais bien que les traitements qu'il donne soient valables et efficaces, il découvre rapidement qu'en donnant sa propre énergie, dans les ccas les plus difficiles, il est pratiquement "vidé" de son énergie. Il renonce donc au Kiko en tant que pratique thérapeutique.

 

Il poursuit son éducation à l'école et - en même temps - fait des études dans différents domaines. Il est naturellement attiré par les arts martiaux et grâce à cela, il apprend beaucoup à propos de l'utilisation de l'énergie et du Ki.

Il reçoit l'éducation religieuse de base de l'époque : le Shintoïsme et le Boudhisme. Avec le temps, son questionnement spirituel change et il s'interresse de plus en plus à la religion. Il commence par approfondir le Shintoïsme, qui a été la religion/pratique spirituelle initiale au Japon. Il y avait aussi le Boudhisme, imposé par l'empereur Meiji en tant que religion d'Etat. Malgré cela, le Shintoïsme n'a jamais disparu. Ce qui fait que même aujourd'hui, les japonais pratiquent une religion basée sur un mélange de Shintoïsme et boudhisme auquel on a même ajouté des éléments chrétiens.

 

En résumé, l'apprentissage spirituel et énergétique de Mikao Usui a été grandement influencé par ces quatre voies principales : Shintoïsme, Bouddhisme, les pratiques des Samouraïs et le Shugendo.

Le temps passe, et Mikao Usui termine ses études, se marie et a 2 enfants. Il travaille dans différents domaines, mais son activité principale est toujours ciblée vers l'intérieur pour grandir intérieurement. Il dépasse la cinquantaine, et malgré près de cinquante années depratique spirituelle, il n'a toujours pas trouvé la sérénité ; bien qu'arrivé à un très haut niveau spirituel, il est conscient qu'aussi longtemps que nous sommes incarnés, il nous manquera toujours quelque chose.

 

A cette étape de sa vie, il décide de faire pour la troisième fois une méditation bouddhiste appelée la Méditation de la repentance du Lotus. C'est une méditation très complexe qui dure 3 semaines, et il choisit comme lieu de méditation la petite montagne Kurama, au Nord de Kyoto. Il ne choisit pas cet endroit au hasard, mais pour ses qualités énergétiques très particulières.

 

Déjà, en l'an 770, on avait construit un premier temple sur cette montagne parce que c'était un endroit béni des Dieux. Il y avait alors (et il y a toujours) une énergie tellement puissante, que même une personne, qui n'a pas beaucoup d'expérience, en perçoit l'énergie et la sérénité. Ce premier temple existe toujours, bien qu'il ait été reconstruit et rénové maintes fois suite à des incendires, des tremblements de terre,...

au cours des siècles, ce lieu est devenu un endroit très connu au Japon, un véritable lieu de pèlerinage pour des dizaines de milliers de personnes chaque année. 

 

Mikao Usui choisit donc cette montagne pour des raisons énergétiques, mais également parce que l'animal totem de la montagne Kurama est le tigre torsadé symbole de la transformation intérieure.

 

Pendant les 3 semaines que dure la Méditation de la repentance du Lotus, Mikao Usui médite, chante, et réalise toutes les pratiques qui en font partie. Au cours de cette méditation, il vit un moment hors du commun, un satori ou "illumination".

Quand on dit satori-illumination, on ne compare en aucun cas Mikao Usui aux Grands Maîtres de l'histoire comme Bouddha ou Jésus-Christ. Le satori est un moment, un état hors du temps, hors de l'espace. La vie d'une personne qui a eu un satori change totalement.

 

En rentrant chez lui, Mikao Usui sent qu'une nouvelle énergie passe dans ses mains. Dans son esprit, il ne peut y avoir de "nouvelle" énergie puique dans l'Univers il n'y en a qu'une seule : l'Energie Universelle. Elle est captée et canalisée par les différentes formes de vie de l'univers. Ce que l'être humain capte naturellement et automatiquement s'appelle le Ki au Japon, Chi en chine, Prana en Inde, Mana aux îles Hawaï. Mikao Usui sait parfaitement bien utiliser le Ki, mais ce qu'il sent à présent est très différent de ce qu'il connait : il ne peut manipuler cette énergie, il ne peut lui imposer sa volonté d'aucune façon. Malgré cela, il se dit que puisqu'il ressent cette énergie suite à l'expérience dans la montagne, ce doit être bon pour lui.

 

Il commence donc à appliquer ses mains sur son propre corps, et se rend compte très rapidement que cela lui fait du bien et qu'il se sent de mieux en mieux. Il pratique sur les membres de sa famille, sur d'autres personnes et se rend compte en l'espace de quelques semaines que malgré le fait qu'il n'a jamais étudié cette énergie, qu'il ne la comprend pas, et qu'il ne la maîtrise pas, ses effets sont hautement bénéfiques pour tous.

 

Il laisse tomber ses autres activités et se dédie de plus en plus à la pratique de cette nouvelle énergie qu'il définit peu à peu comme "énergie universelle de vie qui a une conscience propre". Le mot "Reiki", qui va faire partie par la suite du système utilisé par Mikao Usui, est un mot qui existait déjà en japonais. Ce n'est donc pas Mikao Usui qui l'a inventé comme on peut le lire dans certains livres; c'est un mot qui désigne l'Energie Divine ou l'Energie Cosmique. Dans un premier temps, Mikao Usui appelle sa méthode simplement Usui Teate (La méthode Usui de la main).

Très rapidement, il est amené à fonder une organisation qu'il appelle "Usui Reiki Ryoho Gakkaî" et c'est dans ce cadre qu'il poursuit ses activités. Il y donne beaucoup de traitements, et beaucoup d'initiations.

 

Sur la stèle funéraire de Mikao Usui, il est précisé qu'entre 1922 - l'année de son satori - et sa mort en 1926, il a initié plus de 2000 personnes, dans un but thérapeutique pour la majorité d'entre elles. Parmi ces 2000 personnes, près de 70 ont passé leur second degré et 19 ont passé la Maîtrise.

 

Mikao Usui est décédé le 9 mars 1926 d'une attaque cérébrale.

 

Depuis, sa méthode est transmise dans le monde entier.

 

Extrait de l'histoire du Reiki

de Nica Mocanu

 

 

Actualité

Je vous propose désormais une nouvelle méthode de soin énergétique. Rendez-vous sur l'onglet Bio-Alignement pour plus d'informations.

Courant 2016, je proposerai un calendrier de formation au Gendaï Reiki.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginie Glory Dinelli